Plantation d'une olivette Technique


14/05/2018


20180418_113310.jpg

Voici un petit article sur la plantation des oliviers. Cet arbre rustique et résistant est facile à cultiver. Pour une production régulière et une bonne vigueur, il faut cependant respecter quelques règles de base dont voici une petite présentation.


La plantation d’une olivette


Choix de la parcelle


L’olivier est vulnérable aux températures entre -12 et -14°C et entre -8 et -10°C pour les jeunes plants. Ainsi, il est favorable d’éviter les zones à risque de gel fréquent et les zones ayant une altitude de plus de 600m. L’exposition sud du verger garantit un bon ensoleillement tout en le préservant du froid.
De plus, l’olivier est une espèce tolérante à la sécheresse, mais un sol peu aéré peut nuire à sa bonne implantation. En effet, le manque d’oxygène limite l’assimilation de l’eau et des éléments minéraux nécessaires au développement de la plante.
Les zones ventées sont également à éviter, car le vent induit un stress hydrique au niveau de la parcelle, ce qui limite la production. Cependant, dans les zones ventées la présence de haies vives limite l’effet du vent.

choix de la parcelle

 

Choix de la variété des plants


La variété doit être choisie selon son adaptation à l’environnement (caractéristiques du sol, exposition, vent, sécheresse, gel, …) et aux objectifs commerciaux de l’agriculteur (olive de table ou huile d’olive).
L’achat de plant auprès d’une pépinière garantit la certification des plants, indemne de virus. Les plants sont généralement achetés par les professionnels dans des contenants de 2L.

 

Choix des plants

 

Préparation du sol

Si la parcelle choisie est :

  • Un terrain nu ou sans plantes pérennes, seul un labour superficiel ou un sous-solage sera nécessaire pour préparer le sol avant la plantation
  • Un terrain avec des arbres ou de colline, l’arrachage de la végétation est indispensable. Le retrait de toutes les racines avant le labour superficiel est primordial, car celles-ci peuvent être des foyers de maladies. Dans ce cas de figure, l’idéal est de planter pendant 1 an des céréales ou de la luzerne ou bien de laisser le terrain en jachère avant la plantation des oliviers. En effet, cette interculture laisse le temps aux racines restées dans le sol de se désagréger.

Plantation

Une fois le labour réalisé, l’emplacement des arbres est marqué sur la parcelle. Cet emplacement est déterminé par la densité, choisie par l’agriculteur. La densité standard est de 330 arbres ce qui correspond à une distance standard entre les arbres est de 5m sur le rang et de 6m inter-rang. Les arbres sont plantés à la même profondeur qu’en pot.
Pour avoir un alignement des arbres, la technique de la mire est souvent employée. Cette technique consiste en l’utilisation de 2 piquets, plantés aux extrémités de la parcelle et marquant les derniers arbres de chaque côté du rang, et en l’alignement des piquets entre ces 2 points à l’aide d’un observateur, placé à une des extrémités.
Une fois les jeunes plants en terre, ils sont arrosés d’eau et d’une solution nutritive riche en azote. De plus, l’ajout d’un tube plastique autour du pied est conseillé pour éviter des dégâts par des rongeurs ou des herbicides. La mise en place d’un tuteur permet également d’assurer un bon développement au plant.
L’enherbement de l’inter-rang est également primordial pour éviter l’érosion du sol ainsi que le tassement, lié au passage des engins.

plantation

position du plan

 

Irrigation de la parcelle


Si un accès à l’eau est possible, le matériel d’irrigation doit être installé dès la plantation. Il existe plusieurs systèmes d’irrigation tels que le goutte à goutte aérien ou enterré, qui a une efficience de l’ordre de 90% (90L sur 100L apportés sont absorbés par la plante), ou la micro-aspersion, qui a une efficience d’environ 85%.

plantation complete

Taille de formation 

Cette taille détermine la conformation de l’arbre. Elle est généralement réalisée au sécateur afin d’obtenir un tronc de 1m et de sélectionner des charpentières. Cette taille délicate doit favoriser un maximum d’ensoleillement de la surface foliaire. La taille est réalisée au printemps dès la première année après la plantation mais le plus gros du travail de conformation est effectué au printemps de la deuxième année après la plantation.

taille

 

Auteur: Sophie Bellone

Sources :
L’olivier (Oct. 1999) de C. ARGENSON, S. RÉGIS, J.M. JOURDAIN et P. VAYSSE, Editions : Ctifl, Pages consultées : 57 à 83, ISBN : 2-87911-86-6
AFIDOL (2018), La conduite de l’irrigation, Adresse URL : http://afidol.org/oleiculteur/la-conduite-de-lirrigation/




Laisser un commentaire:


lang en lang fr